L'énergie hydraulique

charte EDC

À L’image des moulins à eau de jadis, l’hydroélectricité ou production d’électricité par captage de l’eau est apparue au milieu du 19e siècle. L'eau fait tourner une turbine qui entraîne un générateur électrique qui injecte les Kilowattheures sur le réseau.


L'energie hydraulique représente 19% de la production totale d'électricité dans le monde . C’est la source d'énergie renouvelable la plus utilisée.

Cependant, tout le potentiel hydroélectrique mondial n’est pas encore exploité. Le potentiel hydroélectrique de la RDC (République Démocratique du Congo), est estimé à environ
100 000 MW. Néanmoins en 2003, seule une puissance de 2440 MW était exploitée.

Le plus gros frein au développement de l'hydroélectricité sont ses investissements initiaux lourds. En effet, afin de pouvoir produire de l'hydroélectricité, il faut une centrale hydroélectrique avec une turbine, un générateur, un transformateur et toutes les installations de contrôle. Heureusement, le poids des investissements est comblé par la durée de vie importante du matériel.



Comment cela fonctionne?


Le principe de l'hydroélectricité est de générer de l'électricité à partir l'énergie potentielle de l'eau. Souvent, les centrales hydroélectriques sont installées sur des site où il y a des chutes d'eau. On utilise alors la force de l'eau qui "chute" pour faire tourner la turbine. Voici le schéma classique d'une centrale hydroélectrique:

hydoélectricité
  1. L'eau est captée dans la rivière et transportée via un canal jusqu'à la centrale
  2. L'eau rentre dans la centrale par des conduites forcées et est amenée jusqu'au turbines (sur le schéma l'eau rentre par la gache).
  3. La différence de hauteur d'eau entre l'aval et l'amont (gauche et droite sur le schéma) fait que l'eau chute et dans cette chute elle fait tourner la turbine.
  4. La turbine est connectée à un générateur (une grosse dynamo) qui va générer du courant.
  5. Le courant est envoyé sur le réseau.

Construire et gérer une centrale hydroélectrique est très délicat et demande du personnel hautement qualifié et expérimenté capable de manipuler du matériel à la pointe de la technologie. Néanmoins cela permet à près de 19% de la planète de bénéficier d'une énergie propre et constante dans le temps.